Le Grand Est expérimentera le « lycée 4.0 » dès la rentrée

Par la voix de son président Philippe Richert, la région Grand Est a annoncé avoir retenu 50 établissements pour expérimenter le « lycée connecté ». Cet essai devrait se généraliser sur l'ensemble de la région dès 2021.

La conférence de presse durant laquelle Philippe Richert (au centre) a présenté les 50 lycées retenus pour l'expérimentation (Photo : Twitter)

Dans le sillage du plan numérique pour le collège, le lycée connecté est sur les rails. Dès la rentrée 2017, 50 lycées de la région Grand Est expérimenteront le passage au tout numérique dans l'éducation. Dans cette optique, le président de la région Philippe Richert a annoncé fin mars avoir débloqué 4 millions d'euros pour soutenir les établissements pilotes. Cette somme doit leur permettre d'acquérir tous les outils propres au « lycée 4.0 ». Des manuels digitaux aux ressources numériques, l'idée est de fournir aux 31.000 élèves et aux 4.000 professeurs un ensemble de logiciels utilisables non seulement dans les établissements mais aussi au domicile de chacun. Notons qu'au sein des établissement pilotes, l'Épiscopal Saint-Étienne et l'Institution Notre-Dame utilisent déjà Kwyk.

>> Découvrez Kwyk, le site d'entraînement en maths

C'est la première fois qu'une région entreprend un projet aussi ambitieux à l'égard du numérique dans les lycées. Et s'il s'agit d'un investissement important, celui-ci a emporté une large adhésion auprès du conseil régional. « Les jeunes incarnent l’avenir, justifie Philippe Richert. C’est pourquoi nous avons à cœur de mettre leur éducation et leur formation au centre des politiques publiques. À l’heure du 4.0, il est nécessaire que les collectivités apportent aux élèves les moyens d’étudier en utilisant les innovations numériques de notre époque. »


La phase de test qui s'ouvrira au mois de septembre prochain est amenée à être le marche-pied d'une expérimentation beaucoup plus large. En effet, la région a déjà prévu que 100 autres établissements intégreront le cercle des « lycées 4.0 » dès la rentrée 2018. L'objectif final est qu'en 2020, l'ensemble des 355 lycées du Grand Est soient passés au tout numérique. Cette transition concerneraient donc in fine 220.000 lycéens et 26.000 enseignants.

Pour accompagner cette transition, la région Grand Est a également bâti un « plan numérique éducatif ». Selon les termes de ce document, ce sont près de 14 millions d'euros qui vont être investis pour que les ressources digitales puissent être pleinement exploitées. Jusqu'à la fin du mois d'août, le Wi-Fi sera déployé dans tous les lycées pilotes, ce qui équivaut à une couverture d'un million de mètres carrés supplémentaires. Du matériel neuf entrera dans les salles de classe avec notamment l'installation de 450 vidéo-projecteurs. Enfin, la région prévoit d'aider les familles qui percevraient moins de 6.000€ mensuels à acquérir une tablette ou un ordinateur pour leur enfant : elles recevront une allocation de 225€.

Commentaires