Organiser des ateliers ludiques de sciences

Par Alban Guillotin

Cette année, pour sa 23ème édition, la fête de la science a eu lieu pendant cinq jours début octobre. Depuis quelques années, nous avons l’habitude d’y participer dans l’objectif de développer la curiosité et le goût de nos élèves pour les Sciences. Je pense qu’il est important de ne pas cloisonner nos différentes matières car sciences fondamentales et sciences expérimentales sont complémentaires et très fortement imbriquées.
Pour l’occasion nous avons installé différents ateliers dans notre grand CDI. Ces ateliers proposaient des énigmes mathématiques, illusions d’optique, origamis ou expériences de physique-chimie réalisables en autonomie et faisant souvent appel à une manipulation ou à une réalisation. Au cours d’un parcours plus ou moins imposé les participants étaient incités à réfléchir, souvent en équipe, sur ces ateliers: certaines consignes écrites étaient scotchées sur les tables, du petit matériel d’écriture ou de dessin était mis à disposition; certaines explications ou réponses étaient cachées afin d’inciter les élèves à pousser leur réflexion .  

Les enseignants intéressés par l’évènement pouvaient réserver un créneau d’une heure au CDI pour venir en classe entière. Le CDI était aussi ouvert à tous pendant les récréations et la pause déjeuné.
Durant deux journées, se sont donc succédés des centaines de jeunes plus ou moins attentifs ou persévérants, mais tous étaient curieux et se prêtaient volontiers au(x) jeu(x) !  On pouvait lire sur leur visage un sentiment de fierté lorsqu’ils réussissaient à résoudre une énigme ou lorsqu’ils comprenaient le fonctionnement d’un dispositif.   


Le clou de notre événement a été la venue d’une imprimante 3D qui a littéralement captivé nos élèves lors de démonstrations de fabrication de pièces. Pour nous enseignants de mathématiques, cet outil ouvre d’énormes possibilités de collaboration interdisciplinaires en géométrie dans l’espace : patrons, solides, coupes planes, intersections de plans, etc…


Bilan:

L’évènement a beaucoup plu aux jeunes et aux moins jeunes par son côté ludique et  non scolaire. Le travail de préparation et de mise en place étaient conséquents, mais l’engouement suscité nous conforte dans notre démarche de le renouveler chaque année. Les points d’amélioration pourraient être les suivants :
  • davantage impliquer nos élèves dans la création des ateliers qui pourraient être l’objet de séances spécifiques ;
  • inciter encore plus les jeunes à lire les consignes car ils ont tendance à se lancer tête baissée dans les manipulations ou les essais infructueux ;
  • allonger la durée de l’évènement à 3 jours afin de pouvoir offrir plus de créneaux aux enseignants.



Alban Guillotin

Commentaires

  1. Très intéressant. Toutes mes félicitations !
    C'est bizarre, bien que j'avais déjà fait cet "exercice de calcul mental rapide" il y a pas mal de temps de cela, je me suis aussi fait avoir... :( J'ai trouvé 5000 !!!! parec que je ne me suis pas méfié (Heureusement que mes élèves n'étaient pas là... Ils se seraient moqués de moi :) )
    Bonne continuation.
    Un prof de Guyane

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire